29 C
France
lundi, septembre 27, 2021
More

    Derniers articles

    RÉGIMES MINCEUR : Limiter les risques et l’effet rebond

    Le business de la minceur ne connaît pas la crise. Pourtant, nos données le montrent : il est rare qu’un régime s’avère probant, même si certains offrent plus de chances de réussite que d’autres.

    Envie de vous débarrasser de quelques kilos avant d’enfiler votre maillot de bain cet été ? Attention, les régimes amaigrissants sont souvent inutiles, voire dangereux. Les réponses que nous avons reçues  le montrent clairement : trois ans et demi, en moyenne, après la fin de leur régime amaigrissant, 50 % des participants à notre questionnaire avaient repris le poids perdu, voire bien plus. Et encore, ce chiffre est moins alarmant que celui fourni par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). Elle estimait en effet, dans un rapport publié en 2010, que 80 % des personnes ayant suivi des régimes amaigrissants reprenaient les kilos éliminés au bout d’un an, et même davantage à long terme. Un taux d’échec très élevé pour des diètes qui, ne l’oublions pas, sont source de déséquilibres nutritionnels, de frustration, de fatigue, de baisse de moral, ou encore de dégradation de la vie sociale et familiale. Leur coût, lorsqu’ils s’accompagnent d’un suivi, est également loin d’être négligeable : 560 €, en moyenne, d’après les réponses que nous avons reçues. L’Anses estime d’ailleurs que « tous les régimes amaigrissants sont à éviter », hormis ceux menés « pour des raisons de santé » avec « une prise en charge par des spécialistes – médecins et diététiciens nutritionnistes ».

    Votre profil compte aussi

    Vous voulez malgré tout tenter l’aventure ? Les données que nous avons récoltées grâce à l’expérience d’une partie de nos lecteurs vous permettront au moins d’éviter les pires méthodes. Seuls ou accompagnés en cabinet, par un coach, via une plateforme en ligne ou un abonnement à une box minceur, les participants à notre enquête ont testé diverses formules. Leur prix, leur durée, le risque d’effets secondaires et leur efficacité varient fortement. Même si, bien sûr, comparaison n’est pas raison, car le profil des répondants diffère selon le régime suivi. Les plus minces, qui ne souhaitent s’alléger que de quelques kilos, se lancent plus souvent tous seuls. Or, ce sont probablement ceux dont le régime a le plus de chances de fonctionner sur le long terme. Les individus les plus en surpoids et cherchant à perdre davantage de kilos, eux, optent pour l’accompagnement médical ou les box minceur. Et, à l’inverse, ce sont les personnes pour lesquelles le risque d’échec est le plus élevé. Enfin, les suivis en ligne ou par un coach concernent des profils intermédiaires.

    Latest Posts

    À ne pas rater