29 C
France
lundi, septembre 27, 2021
More

    Derniers articles

    Aider l’enfant à faire face à son hypersensibilité

    Des pleurs qui le paralysent, des colères incontrôlables, une aversion pour le bruit ou les étiquettes des vêtements … Il est peut-être hypersensible. Comment repérer les signes et l’accompagner pour qu’il s’épanouisse?

    Certains disent de lui qu’il est capricieux, colérique et difficile.
    D’autres pensent qu’il n’est pas mature, pleure tout le temps et doit s’endurcir. Quand il est chez vous, il devine quand quelque chose ne va pas, analyse vos gestes, fait preuve de créativité et ne supporte pas l’injustice. Et s’il faisait partie des 15 % à 20 % d’hypersensibles qui vivent dans le monde? La définition scientifique de l’hypersensibilité, ou ultrasensibilité, est « un traitement sensoriel approfondi des informations ». En clair, ce sont des enfants ou adultes hyper stimulés tant au niveau sensoriel, émotionnel, intuitif que cognitif.
    Jusqu’à saturation, sans pour autant pouvoir contrôler ces stimuli. Ils sont également perméables aux émotions d’autrui.

    NE LE RÉPRIMANDEZ PAS

    Ces enfants ont besoin de conditions particulières pour s’épanouir, comme les orchidées.
    Les adultes peuvent se sentir démunis, mais le premier à en souffrir est l’enfant. La vague émotionnelle est tellement forte qu’elle lui fait perdre ses repères et il ne peut pas faire l’économie de ce que nous appelons une crise.
    Inutile de vous énerver ou de lui poser des questions, cela ne fera qu’aggraver la chose. La solution est d’envelopper le petit, figé par les larmes ou la colère. Ne lui demandez pas de vous expliquer ce qui ne va pas, dans ces moments-là il ne peut pas l’exprimer.
    Faites-le à sa place. Dites-lui « je comprends que ça ne va pas et que tu souffres, je suis là pour toi … » Il va peu à peu s’apaiser. Certains enfants sont tellement secoués par leurs émotions qu’ils somatisent: crise d’urticaire, toux et mal de ventre peuvent apparaître.

    VEILLEZ AU CALME

    L’enfant hypersensible peut aussi éprouver de la fatigue, avec un besoin d’isolement et de calme. Proposez-lui un endroit où se réfugier ou une activité qui l’apaise. Ils adorent cuisiner. Enveloppés dans les odeurs de la cuisine, ils sont sensibles à la relation qui les lie aux grands-parents. Ce bien-être et cet échange agréable vont devenir un souvenir fort.
    Par ailleurs, l’endormissement peut être problématique à cause de ces stimuli permanents.
    Ils ont besoin d’une bonne qualité de sommeil pour récupérer. Si le coucher est difficile, proposez lui de vous parler de ce qui le tracasse, sans le juger. Ils ont souvent des questionnements métaphysiques et perçoivent les choses avant les autres, ce qui entraîne un flot d’interrogations parfois vertigineux.

    FÉLICITEZ-LE

    Anticipant le regard des autres, ces enfants soit très exigeants envers eux-mêmes et peuvent baisser les bras. Ils se sentent nuls et préfèrent parfois ne rien faire pour ne pas montrer une mauvaise image d’eux-mêmes.
    Une simple rédaction peut devenir un calvaire.
    Veillez à l’encourager et à souligner ses réussites, afin que cette hyper-exigence soit un moteur et non un frein.

    Latest Posts

    À ne pas rater